BIOGRAPHIE D'ANDRE PARINAUD

20 février 1924 - 23 juillet 2006
Licencié ès lettres, Agrégé de philosophie
Père de trois enfants
Marie-Hélène, historienne
Thierry, architecte
Blaise, marchand d'Art

-1946 : Premier Secrétaire de Rédaction au journal "L'Aube", fondé en 1932 par Francisque Gay.

-1946 : (juin/novembre) : Attaché au Cabinet de Francisque Gay, directeur de la presse au Secrétariat Général de l’Information dans le Gouvernement provisoire de la République Française du Général de Gaulle.

- 1947 : (mai/novembre) : Attaché chargé des Services de Presse et d'Information au Cabinet du Ministre Jean Letourneau, Ministère du Commerce, de la Reconstruction et de l'Urbanisme.

-1949 :  Première collaboration pour la radio, avec 35 entretiens de l’écrivain Mme Colette .

- 1951/1967 : Créateur de revues, rédacteur en Chef de l'hebdomadaire  "Arts" .

- 1953 : Anime avec Yvan Audouard la rubrique de "La Vie Parisienne" du journal télévisé.

- 1953/1959 (décembre) : Codirecteur de "La Parisienne", revue littéraire, avec Jacques Laurent.

- 1958 (avril) : Crée avec Yvan Audouard la rubrique quotidienne "Voyons un peu" à "Paris-Presse".

- 1959 : Devient gérant de la Société de Publications Littéraires et Artistiques, éditrice de «ARTS, Lettres, Spectacles»  et Directeur Général, Rédacteur en Chef de ce journal (jusqu'en 1967).

- 1960 : Rédacteur en Chef à Radio-Luxembourg.

- 1961 (septembre) : Chroniqueur du "Journal du Tout-Paris" de Radio-Luxembourg.

- 1962 : Fonde la revue mensuelle "Galeries des Arts" qui cessera de paraître en 1985.

- 1963 :  Création du Prix Roger Nimier à l’initiative d’André Parinaud, de Jean Namur et de Denis Huisman. Il fut doté par Florence Gould très longtemps récompensant chaque année depuis cette date un jeune auteur dont l’esprit s’inscrit dans la ligne de l’œuvre littéraire de Roger Nimier.

-1965 : Georges Wildenstein, propriétaire et financier de l'hebdomadaire "Arts", décide de se désengager, cédant le titre à la société SEREP. André Parinaud, avec l'aide de quelques éditeurs de renom, assurera la continuité de cet hebdomadaire culturel sous le titre de "Arts Loisirs".

- 1967 – 1984 : Chef de la rubrique culturelle du Nouveau Journal, quotidien édité par la Société de l’Agefi, éditrice également du quotidien L’Agence Economique et Financière.

- 1968 : Création du Grand Prix de l'Affiche Française dont il prend la présidence autour d’un jury de personnalités qui se réunit chaque mois pour juger l’affichage publicitaire. Ces réunions cesseront en octobre 2006.
En 1984 ce sera la création du Grand Prix de l'Affiche culturelle , en collaboration avec la Bibliothèque nationale, qui cessera en 2002 après une dernière exposition des affiches sélectionnées au Musée de la Carte à Jouer d’Issy-les-Moulineaux.

- 1970 – 1971 (février) : Rédacteur en Chef à R.T.L., chargé des programmes d'information du week-end, du "Journal Inattendu" et des journaux du matin.

-1973 : Producteur de l'émission hebdomadaire "Forum des Arts" pour la radio.

-1973 : "La Galerie des Arts " absorbe le mensuel "Jardin des Arts". En janvier 1981 il prendra pour titre Arts Magazine

-1974 : Première à Paris, du 24 mai au 26 juin, sous l'égide de la revue des Arts et RTL, 9 rues du quartier Saint Germain à Paris sont réservées aux piétons avec une série d'animations culturelles.

-1973-1974 : Produit l'émission "Forum des Arts", magazine culturel bi-mensuel, diffusé sur Antenne 2.

- 1976 : Président et fondateur de l'ANAR - Académie Nationale des Arts de la Rue (Association Loi de 1901) qui élargira sa notoriété en développant notamment deux Concours nationaux "Choissiez vos Couleurs"— en partenariat avec Astral Peintures, puis la Seigneurie et "Lumière dans la Ville", avec EDF, Philips/Mazda Éclairage et Kodak, qui ont mobilisé plus de 700 communes de France. 180 villes ont été couronnées et ont reçu, chacune, un Prix de 7.700 euros.

-1976 : Fondation avec Jean Lescure du Festival International du Film d'Art qui s'est déroulé pendant 12 années au Centre Georges Pompidou. Le Festival se déroulera ensuite de 1988 à 2004 à l'UNESCO.

-1978 : Producteur de "L'Aventure de l'Art Moderne", 13 films de 52' pour Pathé et FR3.

-1978 : Organise la première Biennale des Arts de la Rue sur l’esplanade de La Défense. Cette manifestation est complétée par un colloque sur le thème de la rue qui fera l’objet d’une publication en 1979 « Le Livre Blanc des Arts de la rue », et du livret  « L’enfant et la fête » (entretien de Françoise Dolto avec André Parinaud lors de ce colloque).

-1979 : Organise la rencontre de Hilaire Colcombet, soyeux lyonnais (Sté Bucol) avec sept artistes renommés. Après deux années de collaboration entre les artisans de la soie et les artistes Agam, Alechninsky, Delvaux, Dewasne, Hartung, Hundertxasser,  Matta, le résultat est magnifique et offrit la très belles exposition « L’Art en Soie », inaugurée en janvier 1982, au Musée des Arts Décoratifs de Paris, avant une itinérance à l’étranger.

-1981 : Parallèlement à la publication de la revue mensuelle "Galerie des Arts", André Parinaud, nostalgique de l'hebdomadaire "Arts, Lettres et Spectacles", décide, dès janvier 1981, d'éditer chaque semaine "Arts magazine".

-1983 : Considérant que la mode est aussi un des Beaux-Arts, André Parinaud organise, en collaboration avec la Chambre syndicale de la Fédération de la Haute Couture, la première exposition du genre, "Art et Mode ", rassemblant plus de 200 dessins de couturiers et créateurs de flacons de parfum.

-1985 : Organise, sous l’égide de l’UNESCO et en collaboration avec la RATP,  l’exposition “ Mémoires des Rues, Mémoire du Monde ”, avec des animations à thèmes développées durant une semaine aux stations Auber, Miromesnil, Saint Augustin, Etoile, Chatelet-les-Halles, Nation, Montparnasse, Gare de Lyon.

-1984/1988 : Commissaire général des Programmes de l'Association Internationale des Arts plastiques (Ong/Unesco).

-1988 : Création de l'Association "Remontons les Champs-Elysées-Sauvons le Fouquet's" .

-1989:Organise l'exposition "Les murs de la Révolte" au Musée de la Seita, en collaboration avec la BNF.

-1989 : Création de l'ABICA (Association de bourses internationales pour la création artistique - loi de 1901). Une association pour la promotion des jeunes créateurs.

-1989/1995 : Expert consultant à l'UNESCO.

- 1995 : Dans le cadre de l'année des Nations unies pour la tolérance, André Parinaud demande à 6 grands artistes de réaliser 6 drapeaux sur ce thème. Edités par Pierre Cardin, ambassadeur de bonne volonté pour l'UNESCO, ces drapeaux seront hissés pour la première fois à l'UNESCO, à l'occasion de la célébration de son cinquantième anniversaire, le 16 novembre 1995. Offerts par l'UNESCO à ses 185 états membres, ces drapeaux seront levés dans chacun des pays. Cet événement sera complété par l'édition de l'ouvrage "Tolérances"

- 1995 (mars) : Cofondateur, avec Alain Bosquet, de l’Association « Au Rendez-vous des poètes », subventionnée par le Centre National du Livre (Ministère de La Culture), dont il assura la présidence jusqu’à son décès en 2006.

-1996 : Première édition du Salon International de l’Affiche qui rassemble une sélection des affiches culturelles de créateurs de quarante cinq pays. L’exposition rassemblait plus de 400 affiches, présentées sur la coursive de la nef du Grand Palais.

-1996 : Première édition du Salon de collectionneurs "Coup de coeur". 40 collectionneurs choisissent et présentent 80 artistes. Exposition accueillie à l'Espace Cardin puis à Bruxelles.

-1997 : Organisation de l’exposition "1987-1997 L'oeuvre-meuble", qui rassemble dix années des sélections du Grand Prix de la Critique du Meuble Contemporain créé en 1987.

-1998 : Organisation à l’Unesco du Colloque du XXIIe Festival International du Film d’Art et Pédagogique « L’avenir du Film d’art et Pédagogique – abandon des normes et citoyenneté » - « Le Cinéma, nouvel outil pour une  pédagogie artistique ».

-1999 (février) : L’Anar organise les Assises de l’Affiche, sous l’égide de l’IGS ( institut de Gestion Sociale), qui sont accueillies à l’auditorium des Grands Magasins du Printemps. Ces  Assises de l’affiche, renouvelées chaque année jusqu’en 2002, rassemblait étudiants en communication et le public autour des professionnels de la publicité. Chacune de ces quatre éditions  ont fait chacune  l’objet d’une publication de synthèse par les étudiants de l’IGS.

-1999 (mai) : Le comité de l’Association du Rendez-Vous des Poètes crée  le premier journal mensuel de poésie « Aujourd’hui Poème », tiré à 5.000 exemplaires et diffusé en kiosque par les NMPP. André Parinaud est nommé Directeur et Rédacteur en chef. Il animera ce journal jusqu’en avril 2006. Ce journal cessera de paraître en 2007 une année après son décès.

-2005 : "L'Affiche et le monde moderne", conférence à l'Ecole des Beaux-Arts de Bergame (Italie). La lecture de ce texte résume bien tout ce qui fut sa préoccupation première et les motivations pour chacune des actions qu'il initia et développa.

-2006 (22 juin): Organisation de la Nuit de la Poésie, à l’Espace Cardin, de vingt heures à minuit. Même s’il ne put assister à l’événement, André Parinaud qui avait eu l’idée de renouveler « La Nuit de la Poésie » organisée au Chatelet le 22 mai 1956, trouva le temps et les appuis financiers, auprès du CNL et de son ami Pierre Cardin, pour renouveler cinquante ans plus tard une telle manifestation et dont a rendu compte le numéro spécial du journal Aujourd’hui Poème paru en septembre 2006.
Ce journal qu’il voulut et anima cessa de paraître en décembre 2007 après 82 numéros (Voir les sommaires)

Prix

- Prix de la Plume d'Or (1959)

- Prix Émile Girardeau de l’Académie Française (1998) pour Gaston Bachelard.

- Prix de l’Académie Charles Cros  pour le coffret CD de ses entretiens avec Colette produit par l’INA/Radio France, Novembre 2003)

- 14e  Grand Prix de la Parole Enregistrée et Création Radiophonique pour le CD de ses entretiens avec André Breton – L’aventure surréaliste, produit par INA et Radio France