RIEN N'EST FUTILE, TOUT EST UTILE         José Arthur                                        diaporama

«- Dis Maman, comment c'était les Champs-Élysées avant le Fast-Food et le Prêt-à-porter? - C'était beau, il y avait le Claridge, le Colisée, un Hammam et un orgue de cinéma... »
Il ne faut pas que ce dialogue imaginaire, empli de vérité, puisse se charger de réalités nouvelles.

Le Comité de sauvegarde du Fouquet's : Jean-Paul Belmondo, Jacques Chancel, Philippe Couderc, Jean-Michel Folon, Robert Hossein, Robert Sabatier, Odette Ventura, Henri Verneuil, Léon Schwarzenberg et moi-même remercie les deux mille personnalités du monde du cinéma, du théâtre, de la littérature, de la haute couture, des affaires, de la publicité, de la politique, les Académiciens et tous les médias. Avec enthousiasme et spontanéité, tous se sont émus de la menace qui pèse encore sur leur Fouquet's.

Car en juin 1988, des intérêts commerciaux lointains et aveugles ont impurement et simplement envisagé de rayer du paysage parisien ce lieu qui, selon Léon-Paul Fargue dès 1932 dans « Le piéton de Paris », ne pouvait disparaître qu'à la suite d'un bombardement... et encore... Il ne faut pas seulement s'élever avec juste colère parce qu'il pleut sur les livres des bibliothèques - sur les pierres du Temple d'Angkor - sur les cathédrales qui se délitent et les forêts qui brûlent.
Le patrimoine terrestre, ce n'est pas «çà ou çà, mais ça et ça ». Il a fallu des siècles de palabres pour créer, enfin, des réserves de faune et de flore, il rie faut pas attendre un jour de plus pour créer des réserves de bon goût, de traditions et d'art de vivre. Rien n'est futile, tout est utile.

Il n'y a pas que les pierres que l'on classe. Le béton moral et physique grignote peu à peu Paris, il dénature sournoisement la plus belle avenue du monde. Pour un Dassault ou un Figaro qui se respecte en façade, combien se sont déshonorés en vitrines? A tous les Erostrastes qui incendient les Temples d'Éphèse ou d'ailleurs, se sont substitués les institutionnels gloutons, iconoclastes à courte vue au service des Holding à responsabilité illimitée. Telle la langue d'Esope, le profit à tout prix, l'aménagement des territoires conquis à prix d'or, peuvent être la meilleure et la pire des choses.

Merci à vous tous pour votre soutien magique, merci au Ministère de la Culture qui s'est lui aussi immédiatement mobilisé afin d'empêcher ce crime de Lèse-Champs-Élysées. Il refuse de voir se refermer un livre d'histoire, ouvert en 1899. 90 ans de passé, sans une ride au présent.

Le Fouquet's, connu dans le monde entier, rempli de talents, peut se passer d'adresse. On s'y donne rendez-vous de Hong Kong à Los Angeles, en précisant simplement : le Fouquet's.
Parodiant Lao Tseu à propos des maisons: «Le Fouquet's n'appartient pas uniquement à ceux qui le possèdent, mais à ceux qui le regardent».

Comme nous l'avons vu à Venise, au hasard des canaux et des places, nous souhaitons pouvoir le plus vite possible apposer une plaque sur la façade du Fouquet's « Cet établissement est protégé, car il est le témoin d'un certain art de vivre pour les générations futures. »