1979 "Peintres à Paris"

ARTISTES-PILOTES D'AUJOURD'HUI
POUR L'ART DE DEMAIN

L'art de demain se fait sous nos yeux. Le langage plastique appartient à l'irrationnel. Il explore des zones que la logique et la technologie méconnaissent et souvent ses révélations sont prophétiques. Les Fauves et l'énergie de la couleur coïncident avec l'édition de la théorie d'Einstein qui a fait connaître la physique moderne. Le Cubisme est la plus remarquable équivalence au développement de l'aviation et à une vision globale du monde perçue à la verticale du regard...
Il faut accepter cette évidence que les artistes sont des sismographes du monde qui naît, (ils peuvent aussi bien être les "conservateurs" des images du passé, mais c'est une autre attitude et un autre tempérament qui différencient les hommes de mémoire, de ceux d'imagination et dont le monde a aussi bien besoin.
Nous avons voulu rassembler sur une même cimaise 100 artistes, peintres et sculpteurs, qui à notre avis, ouvrent par leurs oeuvres des perpectives toujours nouvelles à la sensibilité d'aujourd'hui. Les pilotes d'abord, dont la puissance imaginative ne cesse pas d'étonner, puis en adoptant un classement plus poétique que logique et hors des catégories habituelles, un ensemble de jeunes artistes qui donnent le ton aux recherches et aux explorations.
Certes, cette liste n'est pas exhaustive. Elle est simplement une proposition pour inviter à aller plus loin. Chacun de ces artistes ouvre une porte et propose une aventure sensible, lance un cri, dit sa conviction d'un "ailleurs" (et provoque notre attention).
Cette exposition est une sélection de trente années d'art vivant dont le magnétisme se poursuit. Je n'ai, quelquefois, indiqué une école que par un oeuvre. La place n'aurait pas suffi pour établir un inventaire réel qui n'était pas mon propos. Il y a aussi de grands absents - qui appartiennent à l'histoire - dont le rayonnement dans le contexte actuel n'est pas - à mon avis - un chaînon de l'évolution présente. Lorsqu'il a fallu choisir entre les membres d'un groupe ou d'une école, j'ai laissé aller mes goûts plutôt que mes références chronologiques. J'ai toujours donné la primauté à la jeunesse, particulièrement en sculpture, où je présente des oeuvres - que je crois essentielles - des cinq dernières années.
Il s'agit en fait d'une collection, c'est-à-dire, de l'arbitraire d'un choix guidé par le souci de l'avenir. J'en accepte le pari, assuré que la fréquentation des ceuvres et des artistes a été de toute façon ma récompense dans le présent.
On remarquera bien sûr que je n'ai pas fait de place aux tendances issues de la Réalité Poétique et de la Tradition classique, qui aura toujours ses fidèles et ses talents ; c'est que cette pérennité de la délectation m'apparaît comme force de conservation et non de recherche et de risque.
Que Gérard Larguier, Pierre Restany, Jean-Marie Tassey, Bernard Lamarche Vadel, soient ici remerciés de leur conseil et de leur aide si amicale et les responsables de la Foire de Paris pour avoir parraine cet événement.
"Étonne-moi" disait Diaghilev à Jean Cocteau en guise de message d'amitié. Cette proposition reste aujourd'hui encore le sésame de l'aventure artistique. Cette exposition que nous présentons à la Foire de Paris - c'est-à-dire dans le circuit du grand public, qui pour la première fois depuis 75 ans, est invité dans cette enceinte à une confrontation avec l'art moderne - veut démontrer que la poésie de la peinture et de la sculpture propose à tout esprit disponible un voyage dans les dimensions du rêve, du désir, du futur. Je souhaite que soient nombreux, ceux qui retrouveront une âme d'enfant, pour apprécier les jeux de l'esprit d'aujourd'hui.
Il convenait de traiter en adulte, celui qu'on appelle le grand public pour lui permettre d'apprécier la qualité des créateurs contemporains. Les dons et les valeurs prophétiques qui les inspirent sont au service de tous. En choisissant hors des musées des oeuvres qui pourraient en être la fierté, j'ai eu le souci de mettre l'art dans un vrai circuit de participation.
                                                                                                                                                                                                                 André PARINAUD