ACTUALITÉ

Année 2017
 

Marlène Dietrich « en lumière »

A partir du 7 novembre 2017, la Maison européenne de la photographie présente 200 photos de la collection  du galeriste Pierre Passebon consacrée à Marlène Dietrich, signées des plus célèbres photographes du XXe : Cecil Beaton, Irving Penn, Richard Avedon, Willy Rizzo …
On peut retrouver dix des quarante entretiens que Marlène Dietrich a accordés en 1963,  à André Parinaud et Paul Giannoli, qui ont fait l’objet de l’édition d’un coffret en 2012


« Marlène Dietrich – Monstre sacré »,
Les Grandes Heures INA/RADIO France

https://www.inamediapro.com/notice/PHD99101608?key=3246079234&nbResult=53&backUrl=%2Frecherche%2Fsimple%3Ftri%3Dalphabetique%26nb%3D15%26page%3D1%26media%3Dphono%26dir%3Ddesc%26oldValRadio%3D53%26anchor=1
entretiens

Harmonia Mundi Distribution


Le 21 Octobre 2017 Sotheby’s vend la collection de l’américain Arthur Brandt, « amoureux de la France et de Marcel Duchamp »

En 1955 il rencontre dans un club de jeux  Marcel Duchamp avec lequel il partagera  alors des parties d’échecs.
« Vingt cinq ans plus tard Brandt comprit l’importance du personnage qu’il avait rencontré … et se mit à acheter les œuvres phares de l’inventeur des ready-mades.

Lire l'article "Dada "
(Paru dans le journal Aujourd’hui Poème, n°65, janvier 2005)


Deux Musées pour le créateur Yves Saint Laurent

L’Hôtel particulier du 5 de l’avenue Marceau,
siège de la Fondation Pierre Bergé - Yves Saint Laurent,
est devenu depuis le 3 octobre le Musée Yves Saint Laurent.

Le Musée Yves Saint Laurent Paris expose l'œuvre du couturier dans le lieu historique de son ancienne maison de couture, à travers un parcours rétrospectif : quelque 5000 costumes, et l’ensemble des dessins.

Un musée à Marrakech, dans la ville qu’il a découverte en 1966, et où il séjournait régulièrement.

4000 mètres carrés dévolus à son œuvre. Plus qu’un simple musée : il comprendra un espace d’exposition permanente présentant l’œuvre d’Yves Saint Lurent, dans une scénographie originale de Christophe Martin, une salle d’exposition temporaire, un auditorium, une bibliothèque de recherche et un café-restaurant.

André Parinaud avait interviewé le jeune créateur Yves Saint Laurent pour l’hebdomadaire Arts, numéro 656, du 5 au 11 février 1958, puis en 1959 pour le journal télévisé.


Concerts Michel Legrand 2017 / 2018

- Les 30 septembre, 1er octobre 2017 au Grand Rex, Paris - "Les demoiselles de Rochefort", le cinquantième anniversaire avec Michel Legrand.
- Le 22 octobre 2017 au Palais des Beaux Arts à Bruxelles. 
- Le 29 octobre 2017 au Théâtre de l'Atelier à Paris "Michel Legrand, piano solo".
- Les 29 et 30 Mars 2018 au Théâtre des Champs Elysées, Paris, "Nathalie Dessay, Michel Legrand, orchestre Pasdeloup".

Retrouvez l'entretien de Michel Legrand avec André Parinaud
paru dans Arts en mars 1958.


du 9 septembre au 19 octobre 2017

Exposition Takis "Black and white - the fourth dimension"
Galerie Xippas - 108 rue Vieille du Temple Paris.

On peut se reporter à l'entretien que l'artiste avait eu
avec André Parinaud en 1972



André Parinaud et Jeanne Moreau - RTL "le journal inattendu" 1971
31 juillet 2017
Décès de Jeanne Moreau à l’âge de 89 ans

Elle laisse derrière elle une carrière immense au cours de laquelle elle a tourné avec les plus grands. Comédienne, chanteuse et aussi réalisatrice, Jeanne Moreau laisse un héritage couronné de succès, marqué par des prestations mythiques devant la caméra des plus grands : Wim Wenders, François Truffaut, Bertrand Blier, Michelangelo Antonioni, Orson Welles…

Retrouvez l' interview de 1959 "la minute de vérité" de Jeanne Moreau avec André Parinaud, diffusée dans l'émission de Pierre Desgraupes "Cinq Colonnes à la une"

Musée d’Art Moderne
du 2 juin au 29 octobre 2017

DERAIN, BALTHUS, GIACOMETTI
Une amitié artistique

 

Une exposition inédite explorant l’amitié, née en 1930, de » trois artistes majeurs du XXe siècle : André Derain (1880-1954), Balthus (1908-2001) et Alberto Giacometti (1901-1966), avec une sélection de plus de 350 œuvres exceptionnelles

Retrouvez l'entretien de Giacometti par André Parinaud
enregistré publié en 1962
Ainsi que l’entretien de Balthus publié en 1997




CLEMENTINE MELOIS
Sinon j’oublie Grasset

« Depuis plusieurs années, Clémentine Mélois collectionne les listes de commissions trouvées dans la rue. Chaque trouvaille est pour elle prétexte à se raconter une histoire. Qui est l’auteur ? Quels sont ses rêves, ses envies ? A partir d’une sélection de 99 listes (reproduites en images et en couleurs), voici un portrait drôle et tendre d’hommes et de femmes qui se confient à la première personne, parlent de leurs vies, de nos vie. Grâce à la fiction, la réalité la plus prosaïque donne lieu à l’imagination la plus poétique. En seulement deux ouvrages, cette auteure de 36 ans, qui revendique l’héritage de Queneau et Perec, s’est imposée comme une référence en matière d’humour littéraire, incarnant le renouveau de la tradition oulipienne. (Elle est l’invitée d’honneur de l’Oulipo en 2016. Elle y est cooptée en juin 2017.)

https://www.facebook.com/Clementine.Melois

On peut lire l ’article de Charles Dobzynski
« L’Oulipoésie de Jacques Bens »
(Paru dans Aujourd’hui Poème, n°52, de Juin-Juillet 2004


A l’occasion du 120ème anniversaire de sa naissance – 3 octobre 1897 – retrouvez l’intégralité des entretiens de Louis Aragon avec le producteur Francis Crémieux à la radio en 19630 Un document sonore inédit, qui restitue les dialectiques du "Fou d'Elsa", avec ses interrogations sur le temps, le surréalisme, l'amour, la poésie ou la politique.

"Un document capital pour la connaissance du poète, du militant, de l'amant..." Gérald Rossi, l'Humanité

Retrouvez l'entretien
Louis Aragon / André Parinaud
« Je veux franchir ma limite par la poésie de l’amour »
(Paru dans Arts n° 717, 1959)

FELIPE GAYO
17 juin – 17 septembre 2017
Galerie Capazza
Grenier de Villâtre
1, rue des Faubourgs - 18330 Nancay

Retrouvez le texte d'André Parinaud 1991
Les géométriques de Felipe GAYO

www.galerie-capazza.com
Felipe Gayo, carre de silence, crédit photo Denis Durand

Fahrelnissa Zeid du 13 juin au 8 octobre 2017
Tate Modern - Londres

Fahrelnissa Zeid (1901-1991) est une artiste turque formée à Paris et à Istanbul, connue pour ses peintures abstraites à grande échelle. Elle s’est nourrie d’influences islamiques, byzantines, arabes et persanes combinée avec des éléments européens de l'après-guerre.
              entretien Fahr El Nissa Zeid / André Parinaud,
                (Paru dans Galerie des Arts, n°115, avril 1972)


VADIM
Le plaisir sans remords
Clément Ghys, Stock
, 2017

« Une enquête personnelle sur le grand séducteur » Le Monde


Retrouvez l’entretien de Roger Vadim par André Parinaud
« Je vous demande pardon d’être vaniteux »
(Arts, n°659, du 26 février au 4 mars 1958)


David Hockney, au Centre Pompidou
du 21 juin au 23 octobre 2017

A partir du mois de Juin 2017, en collaboration avec le Met de New York et la Tate Britain de Londres,  le Centre Georges Pompidou – qui fêtera ses quarante ans – présente une rétrospective  de DAVID HOCKNEY qui fête cette année  ses 80 ans. En 1976 André Parinaud créait le Festival International du Film d’Art. La première édition était accueillie  par les Croisières Paquet sur l’un des fleurons de sa flotte, le paquebot  Renaissance. C’est le très beau film «A Bigger Splash » de David HOCKNEY qui fut alors  couronné Prix Spécial du Jury.
Il est à souhaiter que ce film  soit projeté lors de cette rétrospective, et que la peinture « A Bigger Splash » réalisée par David HOCKNEY en 1967 soit présente sur les cimaises.



Consultez le site officiel KIJNO : www.kijno.com

La grande utopie de KIJNO
Exposition du 18 mars au 14 mai 2017
Manège Royal
Place Royale – 78100 Saint-Germain-en-Laye

« D’origine polonaise, Ladislas Kijno (1921-2012) porte parole de l’abstraction lyrique est une figure attachante et originale de l’Ecole de Paris des années 50… Kijno façonne une œuvre expérimentale aux multiples facettes inspirée par la poésie, le voyage et l’engagement…
Par son utilisation de la vaporisation, Kijno s’impose comme le père spirituel français du Street Art… »
Renaud Faroux, commissaire de l’exposition

Retrouvez également dans la rubrique ENTRETIENS du site
« Une nouvelle dimension de l’homme »
Kijno/André Parinaud, paru dans Galerie des Arts, novembre  1977
« Pour  un futur plus artistique »
,
Kijno /André Parinaud, paru dans Artension, numéro 17, mai-juin 2004


« Hartung et les Peintres Lyriques »

La Fondation Leclerc présente jusqu’au 17 avril 2017, dans le bâtiment du Fonds Hélène et Édouard Leclerc de Landerneau une exposition « Hartung et les peintre lyriques ».
L’accrochage chronologique des oeuvres d’Hartung est enrichi, pour confrontation, aux toiles de dix-sept artistes parmi lesquels De Kooning, Twombly, Mathieu, Hantaï, Polke, Degottex.

On pourra utilement  relire dans la rubrique ENTRETIENS du site les interviews de Hans Hartung (1977) et Georges Mathieu (1962) par André Parinaud

Année 2016
 
Ben « Tout est Art ? »
 Rétrospective du 14 septembre 2016 au 15 janvier 2017
" Ben a fait un travail d'information incroyable, grâce à son côté de documentaliste allemand. Il recevait toutes les revues, les photographies et nous les montrait. Il était très difficile d'être informé. Je me souviens, Martial Raysse et moi courrions chercher "Art d'aujourd'hui" et les revues américaines (…) Voir ce qui se faisait dans le monde était très important et je crois que Ben a fait ce travail. Dans le fond, si ce bureau d'information n'avait pas fonctionné, je me demande si une telle prolifération de jeunes artistes aurait pu exister. "  Arman 1978
 http://www.ben-vautier.com


autoportrait sur fond noir
Bernard Buffet
Rétrospective du 14 octobre 2016 au 26 février 2017

Le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris organise une rétrospective de l’œuvre de Bernard Buffet (1928 - 1999), considéré comme l’un des peintres français les plus célèbres du XXème siècle, mais également l’un des plus discutés. À travers une sélection d’une centaine de peintures, l’exposition propose une relecture d’une œuvre qui a été en réalité très peu vue.On peut relire les entretiens de Bernard Buffet avec André Parinaud et publiés dans la revue Arts, N°658, 19/25 février 1958



 

Exposition «Picasso-Giacometti»
du 4 octobre 2016 au 5 février 2017,

organisée au Musée national Picasso en collaboration avec la Fondation Alberto et Annette Giacometti à Paris, met en lumière les relations formelles, amicales ou iconographiques qu’ont pu entretenir ces deux artistes majeurs du XXème siècle. Ce dialogue est envisagé à partir des collections des deux institutions et confronte l’approche qu’ont pu avoir Picasso et Giacometti dans plusieurs domaines de création - peinture, sculpture, arts graphiques - tout en s’appuyant sur les fonds d’archives privées des deux artistes.

On peut relire l’entretien de Giacometti par André Parinaud enregistré publié en 1962

 
Année 2015
 

BRESSON par  Bresson
Entretiens 1943-1983 (Editions Flammarion)

Que dit le nom de Robert Bresson à la jeune génération? Pas grand-chose, sans doute, sesfilms, trop radicaux, trop singuliers, trop fondamentalement différents, ne passant jamais à la télévision et étant peu rediffusés en salle. Et pourtant, auteur en 40 ans, de 1943 à 1983, de treize films, quasiment tous majeurs, des Anges du péché au Diable probablement et à L’Argent, en passant par Le Journal d’un curé de campagne, Pickpocket, La Passion de jeanne d’Arc, Au hasard Balthazar, Quatre nuits d’un rêveur ou Lancelot du Lac, il est l’un des dix plus grands cinéastes français du XXe siècle. Les entretiens réunis dans ce livre permettent de mieux cerner son oeuvre à nulle autre pareille. Bref, ce livre passionnant, dont les interlocuteurs de Bresson se nomment Godard, Douchet, Doniol-Valcroze, François-Régis Bastide (dans le cadre du Masque et la Plume), Jean Guitton, André Parinaud , Georges Sadoul, Roger Stéphane, Marguerite Duras, Yvonne Baby ou Michel Ciment, donne terriblement envie de voir ou revoir ses films. Dont plusieurs sont heureusement disponibles en DVD. ….suite
 
Année 2014
 

EDITIONS ECRITURE.

Colette Mes vérités
Entretiens avec André Parinaud

Elle aimait les chats et l’imparfait du subjonctif
Colette (1873-1944) a porté sur le monde un nouveau regard de femme, assez fort pour imposer un style à la fois classique et singulier, que Cocteau se plaisait à comparer à celui de La Fontaine. Ses romans, de la série des Claudine aux œuvres autobiographiques en passant par le sulfureux Blé en herbe, ont séduit un public toujours plus nombreux, pour lequel elle est restée la veilleuse solitaire du Palais-Royal et de la Treille Muscate, la Madone aux chats et la librettiste de Maurice Ravel. Colette aura mené une bataille quotidienne, durant son existence, avec un élan qui fit d’elle « la femme la plus libre du monde », selon Mac Orlan.
En 1949, André Parinaud réalise une série de trente-cinq entretiens radiophoniques avec Colette. À cette époque, alors au zénith de sa célébrité, l’auteur de La Chatte n’écrit plus guère, préférant diriger l’édition de ses œuvres complètes. De nouveaux personnages – Sido, Julie de Carneilhan – ont remplacé Claudine, Chéri, « la vagabonde » et « l’ingénue libertine ». Elle évoque tout cela, et ses rencontres littéraires, mais aussi l’amour « un sentiment qui n’est pas honorable », son pays natal, la Bourgogne, et son amour de la nature, l’une des clés de son œuvre.
L’AUTEUR
Sidonie-Gabrielle Colette entre en littérature sous le nom de plume de son Willy, son mari, dont elle divorce en 1906 pour goûter aux plaisirs des stupéfiants et du lesbianisme. Elle épouse en 1912 le patron du Matin, Henry de Jouvenel, dont elle divorce en 1924. Elle est alors connue à l’égal de Proust, Mauriac ou Cocteau pour Chéri ou Le Blé en herbe. Remariée à Maurice  de Goudeket en 1927, membre de l’Académie Goncourt en 1945, son cercueil sera suivi en 1954 par des milliers de Parisiens.
Edition à l’occasion du 60ème anniversaire de sa mort.
On en parle
 
Année 2013
 

éditions : Ina / Radio France Distribution Harmonia Mundi

BORIS VIAN l'incandescent

Livret : José Artur
Avec le soutien de la Cohérie Boris Vian (Nicole Bertolt)
sortie le 6 juin 2013
Créateur d’une langue originale et d’un univers foisonnant, Boris Vian était peu reconnu de son vivant. La postérité, fascinée par cet homme toujours jeune, en a fait une légende. Jazz, théâtre, prose, poésie, chansons, cinéma, opéra, peinture… Boris Vian a abordé tous les genres littéraires. Ce coffret de 2 CD nous emmène sur les traces radiophoniques de Boris Vian, de Saint-Germain-des-Prés au collège de Pataphysique, des clubs de jazz aux cafés fréquentés par des intellectuels engagés.
Plus de deux heures d’archives dans lesquelles la radio nous restitue un Boris Vian en pleine jeunesse et tout en musique, entouré de ses amis Eddie Barclay, Henri Salvador, Jacques Prévert…
Des enregistrements rares, voire totalement inconnus, qui témoignent de la présence radiophonique de Boris Vian entre 1947 et 1959.
sssssssssssssssssssss


LES GRANDES HEURES DE RADIO FRANCE / INA

À l’occasion des 50 ans de la Maison de la Radio
12 ÉCRIVAINS du XXe siècle
.COLLECTION : BEAUX LIVRES / LITTÉRATURE
Parution 31 octobre 2013


En choisissant de réunir en un seul ouvrage les retranscriptions de douze des entretiens qui firent les grandes heures de Radio France, de 1950 à 2000, La Table Ronde et Radio France / l’INA offrent une opportunité inédite de célébrer le patrimoine littéraire et radiophonique du vingtième siècle. L’occasion, chemin faisant, de saluer l’extrême liberté de parole qui animent douze grands écrivains arrivés à l’âge où l’on peut parler de soi au passé.

 
Année 2012
 

 

MADAME DE VILMORIN
« C’est si triste de ne jamais avoir les moyens
d’être vraiment raisonnable ».

 

Après trois mois au Petit Montparnasse,
 Madame de... Vilmorin revient au Lucernaire
du 4 juillet au 30 septembre,



21h 30 du mardi et au samedi.

   


MARLENE DIETRICH

Entretiens M. Dietrich / André Parinaud

Elle a répondu à cet entretien,  en avouant qu’elle ne parle pas volontiers de sa vie, promet qu’elle n’écrira pas ses « Mémoires », ce qu’elle fit quand-même en 1984 avec « Marlène D ». » L.B.

« … Monstre sacré,  vamp, star, actrice, chanteuse, épouse, mère, maîtresse, amie, elle fut tout. A vous de choisir le terme qui la définit le plus précisé
ment.
enregistré en 1963
avec une préface de Louis Bozon
éditions : Ina / Radio France Distribution Harmonia Mundi
CD - GRANDES HEURES - RADIO FRANCE / INA

mai 2012
Louis Bozon évoquera ce "monstre sacré avec Blaise Parinaud, dans l'émission de  Tania de Montaigne et Alexandre Héraud,  "Ouvert la nuit" (en première partie d'émission), 15 mai à 21h sur France Inter.
 
Année 2011
 

"Ces entretiens sont un objet radiophonique singulier. Jean Cocteau (1889-1963) n’est pas directement questionné par André Parinaud (1924-2006), mais ce dernier s’adresse à lui, avec tutoiement de majesté, comme on s’adresserait à un oracle dans un film de Jean Cocteau ; Cocteau lui répond par des monologues sur un ton qui donne tantôt l’impression qu’il s’exprime du haut d’une tribune, tantôt qu’il laisse courir un discours au fil des associations libres et de cette légendaire pensée verbomotrice…. » Renaud Machart __Extrait de la préface du coffret, janvier 2011

JEAN COCTEAU le poète du temps perdu * Entretiens Jean Cocteau/André Parinaud
avec une préface de Renaud Machard
éditions : Ina / Radio France Distribution Harmonia Mundi
CD - GRANDES HEURES - RADIO FRANCE / INA
_______________
 *Titre des entretiens reproduits sur le disque de ce coffret,enregistrés en février 1951 pour la Radiodiffusion française.
   

MADAME DE VILMORIN
« C’est si triste de ne jamais avoir les moyens
d’être vraiment raisonnable ».

D’après les entretiens d’André Parinaud,

adaptés par Coralie Seyrig et Annick Le Goff.

Mise en scène de Christine Dejoux.

 

PETIT MONTPARNASSE
9 septembre - 4 décembre 2011


Ces entretiens
« Louise de Vilmorin, Du côté de Verrières »
avec André Parinaud ont été enregistrés en 1957
pour la Radiodiffusion française.
   


Portraits d’André Parinaud par Yvaral, 1976
L'exposition s'articule autour de son parcours journalistique sur les antennes de la radio, de la télévision et dans la presse écrite culturelle. Elle présente une sélection d'œuvres, journaux,livres, correspondances et photographies qui sont autant de témoignages d'une période intellectuellement intense et riche de l'après-guerre.



Ce livret a été édité à l’occasion de l’exposition
Hommage à André Parinaud
«un passeur dans le XXe siècle».



En 1976, André Parinaud acquiert une sculpture de Mélois «Mélois de ce qui te regarde». Ce fut alors le début d’une longue amitié et d’une grande complicité. Chaque mois Mélois accepta d’illustrer les éditoriaux du Journal Aujourd’hui Poème qui parut jusqu’en 2007, avec le concours du Centre National du Livre.

Ce livret rassemble une grande partie de cette collaboration.
 

Mardi 10 mai 2011
VENTE ARTCURIAL LIVRES ET MANUSCRITS

Une cinquantaine de lots issus des archives d’André Parinaud ont été dispersés,
témoignages de cinquante années de ses activités dans la presse et à la radio parmi lesquels
Breton, Buffet, Celine, Cendrars, Chardonne,COCTEAU, DALI,
Giono, Nimier, Reverdy, Simenon ….